Discours officiel du Kianoush à l’occasion de la fête nationale Suisse 2017 à Jussy [extrait]


Mesdames et messieurs bonsoir!

Je suis très honoré d’être invité et d’être présent parmi vous ce soir.
J’ai décidé d’être dessinateur de presse à l’âge de 19 ans quand j’étais étudiant de horticulture à l’université de ma région, donc j’ai commencé à travailler avec les journaux régionaux et nationale à cet âge.J’ai compris un peu Plus tard que mon métier est le plus risqué dans mon pays car les autorités n’aime pas du tout d’être sujet d’un dessin de presse!
donc je suis devenu militant pour liberté d’expression! On m’a d’abord ignoré puis exclu et finalement menacé!

J’ai dû quitter l’Iran quelques années plus tard en 2009 car en Iran on a “liberté d’expression” mais on n’a pas “la liberté après expression!”
J’ai commencé donc une nouvelle vie une nouvelle langue depuis décembre 2009.j’ai continué mon métier en liberté, je me suis connecté au réseau mondial des dessinateurs. J’ai rencontré patrick Chappatte au Mémorial de Caen en Normandie où on été invité pour un événement international.
En 2012 j’ai reçu une invitation de la Ville de Genève pour un événement de remise de prix, Le premier prix international de Ville de Genève c’était le prix le plus important dans mon carrière donc j’étais plus que content. Quelques mois plus tard quand j’étais sans domicile fixe [SDF] j’ai reçu une résidence artiste offert par la Ville de Genève. le timing était parfait donc je suis pratiquement déménager à Genève pour 4 mois!

En 2014 j’ai parlé de “l’art de danger” dans mon discours de TEDx à La Haye et quelques mois plus tard le 7 janvier 2015 après attentat contre Charlie Hebdo j’ai appris que en France on a la liberté d’expression mais quand même on pratique l’autocensure!

Donc j’ai créé “United Sketches”, un ONG internationale pour revaloriser la liberté d’expression et soutenir les dessinateurs en exil.
J’ai réuni les dessinateurs le plus engagé de monde pour multiplier notre force et notre visibilité, pour motiver à engager les dessinateurs de soutenir les autres, bref “tous pour un un pour tous!” On est plus que 100 de 35 pays en ce moment.

Liberté d’expression est un droit fondamental, une valeur que les milliers des gens engagés de monde entier rêvent d’en vivre même pour juste une seconde! une valeur que vous l’avez et vous en vivez depuis des générations. donc cher Jusserands, je vous souhaite une bonne fête nationale de 1er août et merci beaucoup.
Kianoush Ramezani 1 Août 2017

[Credit Photos René Beaud]