Depuis que j’ai commencé en Iran, je n’ai jamais oublié un mot: la solidarité!


Nous avons commencé une campagne de dessin de presse avec les membres des United Sketches pour soutenir le musicien emprisonné iranien Mehdi Rajabian. J’étais en contact avec lui directement avant d’aller en prison et pendant qu’il était à l’hôpital en raison de sa grève de la faim. Il m’a demandé de ne pas l’oublier et d’être sa voix …
depuis février, nous publions des dessins sur lui et hier, grâce à notre projet unique avec Ouest-France [Le plus grand journal français] plus de trois millions de Français à lire Mehdi et l’histoire de son frère et nous avons célébré leur liberté avec cet article publié

J’ai fait de même quand Hadi Heidari – un autre dessinateur politique actif était en prison et je ferai de même pour les autres de toutes les manières que je peux, parce que la solidarité est l’humanité et la solidarité est contre l’égoïsme et le narcissisme.

J’ai copié l’insulte que j’ai reçue du diva français de dessin de presse et je viens d’ajouter “JAMAIS” sur sa phrase! et voilà cette phrase est maintenant le titre de cet article.

English below:
When I started in Iran, I never forgot a word: solidarity!

We started a cartooning campaign together with the members of the United Sketches to support Iranian imprisoned musician Mehdi Rajabian. I was in contact with him directly before he went to prison and while he was in the hospital because of his hunger strike. He asked me not to forget about him and be his voice … since February we have been publishing cartoons about him and Yesterday Thanks to our unique project with Ouest-France [The biggest French Newspaper] more then Three millions of French people read about Mehdi and his brother’s story and we celebrated their freedom with this published article.
I did the same when Hadi Heidari – another active political cartoonist was in prison and I will do the same for the others in all ways that I can, because solidarity is humanity and solidarity is against egoism and narcicism.

I copied the insult that I received from the French diva of cartooning and I just added “NEVER” on his phrase and it became the title of this article.